L'Hypnose Ericksonienne

Considéré comme le fondateur des thérapies brèves, Milton Erickson (1901-1980) est un psychiatre et un psychologue américain qui a mis au point une technique d'hypnose "éveillée", fondée sur la relation patient thérapeute et sur le respect absolu du sujet.

 

Erickson définit l'hypnose comme " un état de conscience dans lequel vous présentez à votre sujet une communication, avec une compréhension et des idées, pour lui permettre d’utiliser cette compréhension et ces idées à l’intérieur de son propre répertoire d’apprentissages."

 

Pour mon professeur, Olivier Lockert, co-fondateur de l'IFHE,

« L'hypnose est un état modifié de conscience naturel, connu depuis que l’être humain existe. La conscience en question est en fait simplement notre esprit conscient, la perception ordinaire que nous avons du monde, avec nos cinq sens. Les techniques utilisées pour modifier l’état de conscience habituel sont multiples et choisies en fonction de l’objectif global à atteindre ».

 

Jane Turner, psychologue clinicienne, présidente de la Société Française d’Hypnose et Responsable du Dôjô la définit comme un état modifié de conscience (EMC) au même titre que la méditation, la relaxation, la transe…Des états couramment appelés rêverie, absence, absorption, passion…La « transe hypnotique » correspond à une modification de la vigilance normale – celle qui nous permet de raisonner et de vivre au quotidien. Il est à noter que, dans un environnement monotone où rien ne se passe, où les stimuli sont moindres, notre cerveau est à court d’informations. Il se met alors à en produire lui-même en puisant des images dans notre inconscient. A l’image d’un rêve éveillé. Et alors qu’à l’état de vigilance normale, notre attention épouse plusieurs centres d’intérêt en allant rapidement de l’un à l’autre, elle est ici focalisée, en hypnose, sur un sujet beaucoup plus réduit. C’est ainsi que, tranquillement, la personne hypnotisée se dissocie de l’environnement extérieur pour entrer dans une réalité intérieure comme une introspection, guidée par la voix de l’hypnotiseur. Les mots de ce dernier deviennent un stimulus très particulier qui amplifie le pouvoir de la suggestion,  provoquant ainsi des changements psychologiques ou physiologiques inhabituels (disparition immédiate de douleurs aiguës...) Pourquoi ? Comment ? C'est encore à ce jour un mystère… »

Peinture sur soie que je réalise le 16 juin 1992 : j'accepte mon statut de  "Magnétiseur Curatif et Spirituel

« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne »

                                Milton Erickson